mercredi 26 août 2015

Le papier d'Arménie




Aujourd'hui je mets ma mémoire olfactive en éveil; la madeleine de Proust est en pleine action.

En recevant ce papier d'Arménie, ce sont des souvenirs d'enfance qui reviennent.

Ma grand-mère avait pour habitude de faire brûler ce petit papier, lorsqu'il y avait un malade à la 
maison; il avait pour rôle de purifier l'air ambiant.


Que de souvenirs en revoyant ce petit carnet, qui n'a pas changé!

L'histoire du papier d'Arménie débute en 1885, lorsque Auguste Ponsot (chimiste) et Henri Rivier (pharmacien) découvrent lors d'un voyage, que les Arméniens font brûler du benjoin pour désinfecter leurs maisons.

A leur retour en France, ils s'associent pour créer le "papier d'Arménie".
Ce dernier n'est pas fabriqué en Arménie comme on pourrait le croire mais en France à Montrouge.
Le papier est imprégné d'un mélange de benjoin, d'alcool et de parfum.

Le benjoin est une résine odorante extraite d'un arbre originaire d'Extrême-Orient, son principal composant est l'acide benzoïque, qui a des vertus antiseptiques et purifiantes.

Comment l'utiliser?


Il faut détacher une lamelle de papier, la plier en accordéon, la déposer dans un support résistant à la chaleur,  l'allumer puis souffler la flamme, la laisser se consumer, sous surveillance.

En se consumant le papier d'Arménie, désodorise et parfume l'air ambiant.




Le papier d'Arménie se décline en trois senteurs:
Tradition/Arménie/ La Rose
Depuis quelques années il est possible également de retrouver ce parfum en bougie.

Voici le lien du site (shop):
http://papierdarmenie.fr/shop/fr/


Le papier d'Arménie est ancien, mais sait rester moderne, vous pouvez le retrouver également sur Facebook:


https://www.facebook.com/pages/Papier-dArm%C3%A9nie-Officiel/131600092608


Merci papier d'Arménie pour votre gentillesse et votre confiance.







1 commentaire: