mercredi 3 février 2016

Le vrac à le vent en poupe



Depuis quelques années je m'aperçois que le vrac ne cesse de se développer.
Réservé pendant longtemps aux magasins bio, le "vrac" gagne du terrain.
Il est présent désormais dans les rayons bio des supermarchés et j'ai bien l'impression qu'il n'a pas dit son dernier mot.


Des boutiques de ventes entièrement en "vrac" voient le jour.

Pour ma part cela fait déjà un moment que j'ai opté pour ce mode d'achat, pour les raisons suivantes:

  • Le prix des denrées au kilo est très souvent plus avantageux que les produits déjà conditionnés. Cela me permet d'acheter du bio, sans me ruiner!
    J'ai déjà remarqué des prix au kilo de produits bio "en vrac" moins cher que des articles non bio, conditionnés. 
    Là encore, il faut ouvrir l’œil!

  • Je fais moins de gaspillage en achetant la quantité dont j'ai besoin.
    Pourquoi acheter un carton de 500 grs d'un produit, si j'ai besoin de 100 grs pour faire une recette?

  • Je réduis mes emballages, ma poubelle de tri sélectif m'en remercie!

  • Mes placards et étagères sont bien rangés, plus de paquets divers entamés, puisque je range tout dans des bocaux en verre.
    Soit des bocaux "Le parfait" qui sont formidables, sans jeu de mots....
    Soit dans des bocaux en verre de moutarde, confiture, ...que je recycle.

*article non sponsorisé

2 commentaires:

  1. J'avoue que quand auchan avait lancé son rayon vrac (non bio)pour les pâtes, céréales, bonbons, lentilles, riz, cacahuètes, etc j'avais été tentée d'acheter. Mais quand j'ai comparé le prix au kilo avec ce que j'achetais c'était plus cher. Du coup je ne me suis jamais laissée tenter. Après ce n'était peut-être pas la même marque, la même qualité, etc d'où la différence de prix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne vais pas chez auchan, je ne peux pas te dire ;)

      Supprimer