samedi 20 août 2016

Légumes lacto-fermentés avec plasma marin (vitamine B12)


Il y a quelques semaines, je vous parlais du plasma marin que j'avais reçu de chez Vidya Ayurveda, vous pouvez retrouver l'article ici

Je consomme ce plasma marin essentiellement comme indiqué sur le site, c'est à dire par dilution avec 2 tiers d'eau de source pour 1 tiers de plasma, chaque matin 20 ml.

Comme je vous le disais dans mon premier article, après avoir vu des vidéos de Thierry Casasnovas clic, clicsur les bienfaits des produits lacto-fermentés, et leurs apports en vitamines B12...

Je me suis dis que j'allais tenter les carottes râpées lacto-fermentées avec du plasma marin.

Pas très compliqué vous allez voir.

J'ai utilisé un bocal en verre de récupération (avec couvercle). 
J'ai ensuite râpées mes carottes, je les ai entassées dans mon bocal, bien appuyer pour qu'il n'y aie pas d'air.
J'ai ensuite versé du plasma marin (ramené à l'isotonie, 1/3 plasma marin 2/3 eau de source), afin que toutes les carottes en soient bien recouvertes.
J'ai fermé le bocal, mis dans un endroit sec à l'abris de la lumière directe.
J'ai mis le bocal sur une soucoupe, car avec la fermentation du liquide va déborder.

Quelques jours plus tard, des premières petites bulles sont apparues, j'ai déjà pu observer du jus dans la soucoupe; ça fermente bien!

Après 15 jours, (je ne suis pas très patiente ♫♫); j'ai ouvert le pot pour goûter.
Il y a eu un petit bruit à l'ouverture du couvercle, c'est très bon signe, ça a l'air d'avoir fonctionné!

Il y a une bonne odeur, si par malchance, l'odeur est désagréable, c'est que la préparation n'était pas anaérobie, et donc direction la poubelle.
J'ai de la chance, premier essai réussi.

Côté goût, je retrouve celui de la carotte bien sûr, mais rien à voir avec des carottes râpées fraîches, il est plus aigre.
Pour être honnête je n'en mangerai pas une pleine assiette, mais plutôt en mélange, quelques cuillères dans une salade composée.


Les bienfaits des produits lacto-fermentés:

*Contrairement aux méthodes de conservation à chaud ou à froid, la lacto-fermentation ne dégrade pas les qualités nutritionnelles des aliments.

*Elle aide à la digestion et à l'entretien de la flore intestinale.

*Riche en vitamines dont la B12 (souvent recherchée par les végétariens et végétaliens).

Conservation:

Plusieurs mois, jusqu'à 1 an.

Prendre les aliments dans le pot à l'aide d'une cuillère ou fourchette, mais pas avec les doigts.

Ne pas remettre des aliments non consommés dans le pot.



*Je ne suis pas spécialiste, ni professionnelle, pour plus de renseignements, ou contre indications éventuelles selon votre état de santé, demander l'avis de votre naturopathe ou médecin.


*article non sponsorisé

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire