mercredi 31 août 2016

Réserve naturelle des Marais de Sené


Il y a un an presque jour pour jour, j'avais visité en famille le parc du Marquenterre (clic) je vous en parlais dans cet article.
Nous avions été tellement séduit par la beauté du site, et la proximité de la faune.

Que nous avons souhaité cette année encore, visiter une réserve.
Nous trouvant en Bretagne, nous avons visité la réserve naturelle des Marais de Sené près de Vannes dans le Morbihan. 


Honnêtement nous n'avons pas eu le même enthousiasme qu'au Marquenterre, qui reste à nos yeux la plus jolie réserve ornithologique que l'on ait eu l'occasion de visiter.

La cadre des marais de Sené est bien sûr très agréable, sauvage, et plaira aux amoureux de la nature.
Vous vous baladerez dans des sentiers au milieu des marais afin d'observer les oiseaux sauvages. 

Enfin, si vous avez plus de chance que nous, car je ne sais pas si ce n'était pas la bonne période, ou qu'il faisait trop chaud, la canicule étant au rendez vous.
Mais nous n'avons pas observer beaucoup de volatiles.
Les vaches et les moutons étaient plus nombreux!

Deux possibilités de visite s'offre à vous:

L'accès payant, comportant 3 kms de sentier et 4 observatoires. (ce que l'on a fait)
L'accès libre comprenant 2 sentiers de 4,5 kms et 1 observatoire.

Plein tarif : 5 €
Tarif réduit : 2,50 € (demandeurs d'emploi, personnes handicapées, étudiants, lycéens et collégiens)
Tarif sinagot : 1 € ou abonnement à l'année 5 €
Forfait famille : 12 € (parents & enfants scolarisés)
Abonnement annuel : 12 €
Gratuit : Enfants de moins de 7 ans (en famille),
Adhérents des associations "Bretagne Vivante", "Les amis de la Réserve" et "Amicale de Chasse de Séné"







Marais sous la canicule

Vue d'un observatoire


Observatoire


Au cours de notre visite, nous avons rencontré au cœur des marais, les homo algus, des sculptures anthropomorphes constituées d'algues et de vase, œuvres créées par Sophie Prestigiacomo



C'est un peu moi avec mes soins à l'argile verte ♫

Blague à part, jolie visite mais je reste sur ma faim, j'aurais aimé rencontrer plus d'oiseaux, je ne dis pas mon dernier mot, je compte bien y retourner à une autre période, en espérant avoir plus de chance.

*article non sponsorisé

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire